Foire Aux Questions


  1. Je voudrais en apprendre plus sur de multiples sujets de l’astronomie. Comment pouvez-vous m’aider ?
  2. Je voudrais en savoir plus sur le nombre d’astronomes dans mon pays, et la distribution en termes de genre.
  3. Suis-je autorisé.e à utiliser les images et vidéos de l’UAI ?
  4. Puis-je acheter une étoile ?
  5. J’ai rédigé un document scientifique contenant une nouvelle théorie. Pouvez-vous le réviser ?
  6. J’ai une requête concernant le vote public pour nommer les nouvelles lunes de Pluton.
  7. L’UAI peut-elle renommer un objet du ciel profond ?
  8. J’ai remarqué un objet dans le ciel lors de mes observations. Pouvez-vous l’identifier ?
  9. Quels évènements sont organisés à l’échelle mondiale pour célébrer l’astronomie ?
  10. Je voudrais des conseils pour poursuivre une carrière dans la recherche en astronomie.
  11. Pourquoi Pluton n’est-elle pas une planète ?
  12. Comment calculer la position des planètes à une date spécifique ?
  13. Est-il correct d’appeler les satellites naturels, autres que celui de la planète Terre, des « lunes » ?
  14. Où puis-je trouver le nom d’une caractéristique planétaire et l’origine de son nom ?
  15. Pourquoi la Lune n’a-t-elle pas de nom ?
  16. Le Soleil est-il au centre de notre Système Solaire ?
  17. Dois-je déclarer les phénomènes astronomiques transitoires sur le TNS ou auprès du CBAT ?
  18. Comment devenir membre de l’UAI ?
  19. Puis-je proposer des noms pour des planètes mineures ?
  20. Est-il possible de faire un don à l’UAI en l’honneur de quelqu’un ?
  21. Quelle est la position et l’opinion de l’UAI à propos du Télescope de Trente Mètres (TMT) au sommet de Mauna Kea ?
  22. J’ai pris une photographie stellaire. L’UAI peut-elle la publier ?
  23. Comment les noms de caractéristiques planétaires sont-ils acceptés, et comment en suggérer un ?
  24. Puis-je utiliser le logo de l’UAI sur mon propre matériel ?
  25. Pourquoi l’UAI utilise-t-elle les termes « Chine-Nanjing » et « Chine-Taipei » pour ces deux membres nationaux ?
  26. Où puis-je trouver des informations sur chaque constellation ?
  27. Existe-t-il une liste des personnes qui ont découvert les planètes mineures ?
  28. J’ai découvert une météorite. Comment l’UAI peut-elle m’aider à la vérifier ?
  29. Combien coûte une météorite et à combien peut-on les vendre ?
  30. Où puis-je m’abonner au journal CAP (Communicating Astronomy with the Public) ?
  31. Où trouver la liste des noms d’étoiles de l’UAI ?
  32. Où trouver des informations sur les cratères de la Lune ?
  33. Existe-t-il des archives de l’UAI ?

 


Q1. Je voudrais en apprendre plus sur de multiples sujets d’astronomie. Comment pouvez-vous m’aider ?

R : Malheureusement, nous ne pouvons répondre à tous les messages concernant des sujets astronomiques spécifiques. Cependant, de nombreux sites internet existent et peuvent répondre à vos questions :

http://curious.astro.cornell.edu/
http://imagine.gsfc.nasa.gov/docs/ask_astro/ask_an_astronomer.html
http://www.nrao.edu/index.php/resources/Astronomer%20Question%20Sent

Haut de la page

 

Q2. Je voudrais en savoir plus sur le nombre d’astronomes dans mon pays, et la distribution en termes de genre.

R : Vous pouvez consulter la page Distribution Géographique des Membres Individuels (en anglais ci-dessous), qui est mise à jour dès qu’un membre rejoint l’Union.

http://iau.org/administration/membership/individual/distribution/

Haut de la page

 

Q3. Suis-je autorisé.e à utiliser les images et vidéos de l’UAI ?

R : Oui, les vidéos et images de l’UAI sont sous licence Creative Commons et peuvent être utilisées librement. Nous vous demandons cependant de faire mention de l’UAI sous forme de crédits. Veuillez consulter les conditions ici : https://www.iau.org/copyright/ (page en anglais)

Haut de la page

 

Q4. Puis-je acheter une étoile ?

R : L’UAI est complètement détachée de la « vente » de noms d’étoiles factices ou de l’acquisition de « propriétés » sur d’autres planètes ou lunes de notre Système Solaire.

L’UAI n’offre pas de service de dénomination des étoiles, et il n’existe pas d’alternative officielle de « vente » de noms d’étoiles factices ou d’acquisition de « propriétés » sur d’autres planètes ou lunes de notre Système Solaire. Vous pouvez vous rendre sur les liens suivants pour en savoir plus (sites en anglais) : https://www.iau.org/public/buying_star_names/ et https://www.iau.org/public/naming/.

Si vous avez de plus amples questions sur la dénomination des étoiles, veuillez contacter iauinfos@iap.fr

Haut de la page

 

Q5. J’ai rédigé un document scientifique contenant une nouvelle théorie. Pouvez-vous le réviser ?

R : L’UAI publie un journal évalué par des pairs contenant des résultats de recherche et des articles sur la diffusion de l’astronomie auprès du public, le CAP (Communicating Astronomy with the Public, site en anglais). Nous n’acceptons pas de documents scientifiques, mais nous vous recommandons de soumettre votre document à un journal de publication scientifique, comme Nature (www.nature.com/nature/index.html), Science (www.sciencemag.org/journals), Astronomy et Astrophysics (www.aanda.org/), IOP Science (http://iopscience.iop.org/1538-3881) et AAS (http://aas.org/publications/publications). Cette liste n’est pas exhaustive. Vous pouvez aussi proposer votre article à http://www.skyandtelescope.com.

Haut de la page

 

Q6. J’ai une requête concernant le vote public pour nommer les nouvelles lunes de Pluton.

R : L’enquête a été conduite par l’institut SETI et le Dr. Mark Showalter, représentant de l’équipe de découverte P4/P5. Ces deux entités ne sont pas affiliées à l’Union Astronomique Internationale.

L’UAI a pris le rôle de juge dans la nomenclature des planètes et des satellites depuis 1919. Les différents Groupes de Travail de l’UAI sont responsables de ce processus. Pour plus d’informations, veuillez consulter la page suivante (en anglais) : www.iau.org/public/naming/

Haut de la page

 

Q7. L’UAI peut-elle renommer un objet du ciel profond ?

R : Les noms officiels des objets du ciel profond sont constitués d’un acronyme qui spécifie le catalogue, la collection ou la source, suivi d’une séquence unique (séquence numérique la plupart du temps). Par exemple : NGC 2392 ou IC 349.

Certains objets peuvent aussi être désignés par un nom commun. Par exemple, NGC 2392 est communément appelé la nébuleuse de l’Esquimau. Les noms communs pour les objets du ciel profond sont généralement attribués selon la constellation dans laquelle l’objet se trouve, en honneur à la personne qui l’a découvert ou encore pour décrire l’apparence de l’objet de manière à s’en rappeler facilement. Il n’existe actuellement pas de règles de nomenclature pour les noms communs donnés aux objets du ciel profond.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page suivante (en anglais) : www.iau.org/public/naming/

Haut de la page

 

Q8. J’ai remarqué un objet dans le ciel lors de mes observations. Pouvez-vous l’identifier ?

R : Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de prendre en charge les observations individuelles. Nous vous recommandons de vous adresser à une société d’astronomes amateurs locale et de participer à leurs sessions d’observations pour obtenir plus d’informations.

Vous trouverez ici une liste des sociétés d’astronomes par pays (page en anglais) : https://directory.iau.org/

Haut de la page

 

Q9. Quels évènements sont organisés à l’échelle mondiale pour célébrer l’astronomie ?

R : De nombreuses célébrations sont organisées tous les ans pour fêter l’astronomie et l’espace.

Voici une liste non-exhaustive (sites en anglais) :

●      Astronomy Day (http://en.wikipedia.org/wiki/Astronomy_Day)

●      Global Astronomy Month (http://astronomerswithoutborders.org/global-astronomy-month-2013.html)

●      International Dark Sky Week (www.darksky.org/resources/109-international-dark-sky-week)

●      Nuit de Youri (http://yurisnight.net/#/home)

●      Semaine Mondiale de l’Espace (http://www.worldspaceweek.org/)

●      International Observe the Moon Night (https://www.lpi.usra.edu/observe_the_moon_night/)

●      Anniversaire des 100 ans de l’UAI (https://www.iau-100.org/)

Haut de la page

 

Q10. Je voudrais des conseils pour poursuivre une carrière dans la recherche en astronomie.

R : Un niveau d’éducation élevé en mathématiques, physique, chimie et en informatique est nécessaire pour pouvoir devenir astronome. Par exemple, un cursus scientifique au lycée suivi d’un diplôme universitaire en physique, mathématiques ou en ingénierie puis un doctorat en astronomie ou en astrophysique.

Pour en savoir plus : https://www.iau.org/public/careers/ (page en anglais)

Haut de la page

 

Q11. Pourquoi Pluton n’est-elle pas une planète ?

R : L’UAI est responsable de la dénomination et de la nomenclature des corps planétaires et de leurs satellites depuis le début du 20e siècle.

La première proposition de définition d’une planète a fait l’objet d’un long débat lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale en 2006 à Prague. Au terme de cette assemblée, les membres de l’Union ont voté pour l’application de la Résolution B5 sur la définition d’une planète comme suit :

“ […] une planète est un corps céleste qui (a) est en orbite autour du Soleil, (b) a une masse suffisante pour que sa gravité l’emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique, sous une forme presque sphérique, (c) a éliminé tout corps susceptible de se déplacer sur une orbite proche.”

Ne remplissant pas tous les critères ci-dessus, Pluton n’est donc pas une planète mais une planète naine. Pour plus d’informations, veuillez consulter la page suivante (en anglais) :

https://www.iau.org/public/pluto/

Haut de la page

 

Q12. Comment peut-on calculer la position des planètes à une date spécifique ?

R : Le site de la NASA JPL Horizons propose un outil en ligne qui permet de calculer la position des planètes : http://ssd.jpl.nasa.gov/horizons.cgi (site en anglais). Pour les années antérieures à l’an 1000, veuillez indiquer AD ou BC dans le champ « Time Span ».

Haut de la page

 

Q13. Est-il correct d’appeler les satellites naturels autres que la planète Terre des « lunes » ?

R : Cette appellation est tout à fait acceptable. Cependant l’UAI recommande de nommer le satellite naturel de la Terre la Lune, avec un L majuscule.

Haut de la page

 

Q14. Où puis-je trouver le nom d’une formation planétaire et l’origine de son nom ?

R : Les noms officiels de formations planétaires sont disponibles dans le Répertoire de la Nomenclature Planétaire et mis à jour sur le site suivant (en anglais) : https://planetarynames.wr.usgs.gov//

Vous pouvez aussi consulter le site suivant (en anglais) : https://www.iau.org/public/themes/naming/

Haut de la page

 

Q15. Pourquoi la Lune n’a-t-elle pas de nom ?

R : La Lune possède bien son propre nom : La Lune. Elle est connue sous d’autres noms dans d’autres langues : Luna (Latin, Espagnol, Italien et Russe), Mond (Allemand), Moon (Anglais), etc. Notre Lune fut la première lune découverte. Lorsque nous avons découvert que d’autres planètes possédaient aussi leurs propres lunes, les scientifiques leur ont donné des noms différents pour les différencier de la nôtre. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la page suivante :  https://translation.iau.org/en/wp-content/uploads/sites/5/ATN_Translations/French/The-Moon-Our-Moon-_FR.pdf[1]

Haut de la page

 

Q16. Le Soleil est-il au centre de notre Système Solaire ?

R : Le Soleil n’est pas précisément situé au centre de notre Système Solaire. Les planètes et le Soleil orbitent autour d’un barycentre – le centre de masse de deux ou plusieurs corps qui orbitent l’un autour de l’autre. Pour les corps célestes les moins massifs, ce barycentre est situé à l’intérieur du Soleil.. Dans le cas  de Jupiter, la planète la plus volumineuse de notre Système Solaire, ce barycentre est situé juste au-dessus de la surface du Soleil.

Haut de la page

 

Q17. Dois-je déclarer les phénomènes astronomiques transitoires sur le TNS ou auprès du CBAT ?

R : Le Serveur des Noms Transitoires de l’UAI (TNS, site en anglais) est le répertoire officiel. Le Bureau Central des Télégrammes astronomiques (CBAT, site en anglais) n’est plus en activité depuis le 1er janvier 2016.

Haut de la page

 

Q18. Comment devenir un membre de l’UAI ?

R : Vous trouverez des explications sur cette page (en anglais).

Haut de la page

 

Q19. Puis-je proposer des noms pour des planètes mineures ?

R : Les noms de planètes mineures sont généralement proposés par les personnes qui les découvrent, après leur numérotation. Vous pouvez tout à fait contacter ces personnes (ou les programmes de découvertes auxquels elles appartiennent), il peut arriver que certains astéroïdes numérotés n’aient pas encore de noms.

Haut de la page

 

Q20. Est-il possible de faire un don à l’UAI en l’honneur de quelqu’un ?

R : L’Office de l’Astronomie pour le Développement (OAD, site en anglais) de l’UAI coordonne plusieurs activités dans le monde concernant l’utilisation de l’astronomie pour  atteindre les Objectifs de Développement Durable mis en place par le Programme de Développement des Nations Unies. Toutes les donations permettront d’améliorer les programmes de l’OAD. En fonction du montant que vous souhaitez offrir, nous pouvons vous suggérer plusieurs manières de faire un don en l’honneur de quelqu’un. Veuillez contacter l’OAD pour plus de détails.

Haut de la page

 

Q21. Quelle est la position et l’opinion de l’UAI à propos du Télescope de Trente Mètres (TMT) au sommet de Mauna Kea ?

R : L’UAI est bien consciente de la situation actuelle quant à la construction du TMT, et comprend tout à fait la complexité et la sensibilité de ce problème. Cependant, notre objectif est le développement de la science de l’Astronomie, et la coopération internationale des communautés. L’UAI a également choisi de ne pas se prononcer sur les projets de télescopes individuels. L’UAI est engagée pour le partage de l’astronomie avec les communautés du monde entier. Nous aspirons à rendre l’astronomie accessible aux professionnels mais aussi au reste de l’humanité. Dans ce cadre, les télescopes sont à la fois un outil professionnel pour les astronomes et une fenêtre sur les merveilles de notre Univers.

Haut de la page

 

Q22. J’ai pris une photographie du ciel. L’UAI peut-elle la publier ?

R : L’UAI ne publie pas de photos astronomiques. Vous pouvez vous renseigner auprès d’autres magazines astronomiques ou sur les pages d’Astronomy Picture of the Day ou de The World at Night.

Haut de la page

 

Q23. Comment les noms de formations planétaires sont-ils acceptés, et comment en suggérer un ?

R : Cette page du Groupe de Travail sur la Nomenclature des Caractéristiques Planétaires (en anglais) décrit le processus. Si vous êtes un membre de la communauté scientifique et vous avez un besoin spécifique de nommer une formation planétaire de surface, vous pouvez faire une demande via ce formulaire de suggestion (en anglais).

Haut de la page

 

Q24. Puis-je utiliser le logo de l’UAI sur mon propre matériel ?

R : Le logo de l’UAI est protégé et ne peut être utilisé sans le consentement préalable écrit de la part de l’UAI.

Haut de la page

 

Q25.  Pourquoi l’UAI utilise-t-elle les termes « Chine-Nanjing » et « Chine-Taipei » pour ces deux membres nationaux ?

R : Les dénominations « Chine-Nanjing » et « Chine-Taipei » utilisées par l’UAI correspondent aux sièges occupés au sein de l’organisation par ces deux sociétés astronomiques. Les astronomes professionnels et amateurs de ces deux zones géographiques observent l’accord officiel sur ces deux dénominations, signé par les deux pays et approuvé par l’Assemblée Générale de l’UAI en 1982.

Haut de la page

 

Q26. Où puis-je trouver des informations sur chaque constellation ?

R : Veuillez consulter cette page, dédiée aux constellations (en anglais)

Haut de la page

 

Q27. Existe-t-il une liste des personnes qui ont découvert les planètes mineures ?

R : Les planètes mineures numérotées ont été découvertes par un grand nombre d’individus et d’équipes. Des statistiques sur ces découvertes sont disponibles par nombres de découvertes et par ordre alphabétique. Vous pouvez aussi consulter une liste du nombre de découvertes par sites les plus productifs.

Haut de la page

 

Q28. J’ai découvert une météorite. Comment l’UAI peut-elle m’aider à la vérifier ?

R : L’UAI n’offre pas de services d’identification de météorites. Cependant, vous trouverez de l’aide sur la page suivante (en anglais) : http://meteorite-identification.com/verification.html. Nous vous conseillons aussi de consulter les laboratoires géologiques au niveau national.

Haut de la page

 

Q29 : Combien coûte une météorite et à combien peut-on les vendre ?

R : L’UAI n’est pas associée au commerce de météorites. Cependant, vous pouvez facilement trouver des informations sur Internet.

Haut de la page

 

Q30. Où puis-je m’abonner au journal CAP (Communicating Astronomy with the Public) ?

R : Vous trouverez une copie électronique de chaque édition (en anglais) sur https://www.capjournal.org/issues/index.php et le formulaire d’abonnement (en anglais) sur https://www.capjournal.org/subscription.php.

Haut de la page

 

Q31. Où trouver la liste des noms d’étoiles de l’UAI ?

R : La liste est accessible sur le lien suivant https://www.iau.org/public/themes/naming_stars/ (en anglais).

Haut de la page

 

Q32. Où trouver des informations sur les cratères de la Lune ?

R : Veuillez visiter le lien suivant https://planetarynames.wr.usgs.gov/Page/MOON/target.

Haut de la page

 

Q33. Existe-t-il des archives de l’UAI ?

R : Les archives de l’UAI se trouvent à l’Institut d’Astrophysique de Paris (IAP) ; c’est également à cet endroit que se trouve le Secrétariat de l’UAI. Nos archives ont également été hébergées à l’Académie des Sciences pendant un certain temps. Un grand nombre de nos archives sont également en train de nous être retournées après de nombreuses années à Cambridge pour être digitalisées pour les pages de notre site internet. Les comptes rendus de nos Assemblées Générales sont accessibles en ligne.

Haut de la page

 


Source: IAU | IAU for the Public | FAQ

Cette version française a été traduite par des bénévoles du Astronomy Translation Network (Réseau de traduction en astronomie), sous la supervision du National Astronomical Observatory of Japan (Observatoire astronomique national du Japon) ainsi que du Office for Astronomy Outreach (Bureau de la vulgarisation en astronomie), une division de l’Union Astronomique Internationale.

Traduction par Bérénice Himmelfarb

Révision d’épreuves par Johan Richard

En date du 1er Octobre 2018

Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/).

 

Subscribe to the e-Newsletter

CAPj

IAU Code of Conduct (PDF)

Code of Conduct

IAU 100 Years: Under One Sky

“IAU 100 
Years: Under One Sky

IAU Strategic Plan 2020–2030

Strategic Plan

Membership

How to Become a Member

IAU Office of Astronomy for Development

Office for Astronomy Development

IAU Office for Young Astronomers

Office for Young Astronomers

IAU Office for Astronomy Outreach

Office for Astronomy Outreach

IAU e-Newsletter
Volume 2018 n° 11

Latest e-Newsletter

Symposia and Meetings

Meetings

Astronomy Outreach Newsletters and Events

Outreach Newsletters

International School for Young Astronomers

International School for Young Astronomers

UNESCO-IAU Portal to the Heritage of Astronomy

CAPj

International Year of the Periodic
Table of Chemical Elements

Latest e-Newsletter